2005 - Communiqué N°2 - Journée Mobilité 20 août 2005

 

La mobilité alternative est aujourd'hui une réalité. Les nouvelles technologies sont sur le marché. Désormais, on peut se déplacer en ménageant mieux l'environnement, avec le même confort, la même liberté et en plus, en réalisant des économies.

Pour le démontrer, ECOLOGIE LIBÉRALE organise une journée de la mobilité individuelle, le 20 août de 9h à 18h à la caserne militaire de Sion.

Des voitures de tourisme au gaz naturel, hybrides et électriques, mais également des utilitaires légers au gaz naturel ainsi que des 2 roues électriques seront à disposition des visiteurs. Ils pourront les essayer sur les pistes de la place d'arme ou à travers la ville de Sion. Ils auront également la possibilité d'apprendre à conduire en consommant moins grâce aux moniteurs d'Eco-drive. Des stands d'informations sur la Haute école valaisanne, Mobility et l'ATE (agence Transport et Environnement) seront également présents.

Rouler écologique et économique, c'est possible ! Sans restrictions de confort, ni de liberté !

Les voitures bi-carburant gaz naturel-essence débarquent en masse dans notre pays. Le gaz naturel carburant émet 25% de CO2 et jusqu'à 96% de pollution en moins que l'essence. D'autre part, le gaz naturel est aujourd'hui jusqu’à 30% moins cher que l'essence et au premier janvier 2007 il coûtera 40 centimes de moins en équivalant litre essence. Sion dispose déjà d'une station au gaz naturel.

Alors qu'attendons-nous pour rouler en polluant moins? Les voitures hybrides (électrique-essence) seront également présentes. C'est en ville qu'une voiture pollue le plus et c'est en ville qu'une voiture hybride roule avec son moteur électrique. Ces voitures peuvent permettre de diminuer sensiblement la pollution croissante des villes.

Pourquoi organiser une telle journée? La population n'est pas assez sensibilisée à ce qui existe sur le marché. Les idées reçues ont la vie dure et il convient de combler le déficit d’information. Ces technologies fonctionnent parfaitement et ces voitures ne sont pas des prototypes. Elles sont produites en série et peuvent être achetées comme n’importe quel modèle courant. La Suisse ne serait pas la première à se lancer dans ce mouvement et loin de là. Des pays comme l'Argentine compte plus de 1,2 millions de voitures au gaz naturel, le Pakistan quant à lui en compte 500'000. Plus près de chez nous, plus de 400'000 voitures roulent au gaz naturel en Italie. En Suisse, un peu plus de 1’300 voitures roulent au gaz naturel et l’objectif est un parc de 30'000 voitures au gaz naturel en 2010. Il est temps de s’ouvrir au changement car le prix du pétrole ne fera qu'augmenter à l'avenir et on ne change pas un parc automobile en 2 ans. Ceux qui auront su anticiper seront les gagnants de demain.


Pour tout renseignement complémentaire prière de contacter :

Narcisse Crettenand
député au Grand Conseil valaisan et vice-président d'Ecologie libérale au 079 213 25 55

Isabelle Chevalley
présidente d'Ecologie libérale au 079 627 92 30 ou isabelle.chevalley@bluewin.ch