NEWSLETTER N° 5 - Août 2008

Venez fêter avec nous les 5 ans d'Ecologie libérale

Le 3 septembre prochain, le mouvement Ecologie libérale fêtera ses 5 ans d'existence. Nous souhaitons partager ce moment avec vous. Pour cela, nous organisons une conférence intitulée "Les origines du réchauffement climatique : une polémique entre doutes et certitudes !" donnée par M. Jean-Claude Keller, physicien et spécialiste de cette problématique. La conférence sera suivie d'un apéritif dînatoire constitué de produits régionaux. Venez nous rejoindre au Caveau de Couvaloup , rue de Couvaloup 10, à Morges.

Programme de la soirée :

18h30 Accueil des participants
18h45 Bilan des 5 ans d'Ecologie libérale, par Isabelle Chevalley, présidente d'EL
19h00 Conférence "Les origines du réchauffement climatique : une polémique entre doutes et certitudes !", par M. Jean-Claude Keller, physicien
20h00 Apéritif dînatoire

Pour nous faciliter l'organisation de cette soirée, merci de vous inscrire auprès de Mireille Crelier: mireille.crelier@gmail.com


Prochaine visite d'EL: la Fédération laitière valaisanne

Le 2 septembre prochain, nous irons visiter l'entreprise Vallait, à Sierre, qui a réussi à mettre en place des mesures d'économie d'énergie efficaces (économie de 1'200'000 kWh/an).

Rendez-vous à 18h00 devant l'entreprise Vallait, à la rue de l'Ile Falcon 5, à Sierre. Merci de vous inscrire auprès de Mireille Crelier: mireille.crelier@gmail.com . Merci également de nous signaler si vous désirez faire du covoiturage.


La chaleur du bitume peut chauffer nos maisons

Une entreprise hollandaise, Ooms Avenhom Holding BV, propose de valoriser la chaleur captée l'été par l'asphalte noir des routes grâce à un réseau de tuyaux en plastique souple placés sous l'asphalte et solidarisés par un treillis. L'eau chauffée dans ces conduites est ensuite conservée sous terre à 24°C. L'hiver, elle est pompée pour alimenter les réseaux de chauffage domestique et circule aussi dans le réseau de tuyaux installé sous les routes pour éviter la formation de verglas. Une route de 200 m et un petit parking à Avenhorn, aux Pays-Bas, permettent déjà de chauffer un immeuble de 70 logements.


Etiquetage du CO2

La saga de l'étiquetage continue. Rappelez-vous : il y a quelques mois, le Conseil National a refusé par 74 voix contre 69 la proposition d'Ecologie libérale, déposée par le Conseiller national Pierre Kohler, d'apposer une étiquette CO 2 sur les denrées alimentaires non transformées. Et bien, le reste du monde, lui, est en train de réagir. La France a proposé un étiquetage analogue lors du Grenelle de l'environnement, le gouvernement japonais invite désormais les fabricants à afficher sur les emballages des produits la quantité de CO 2 émise pour les produire, les magasins Casino ont déjà commencé à afficher un "indice carbone" sur certains articles, comme les pizzas surgelées, et certains magasins Leclerc, en France, indiquent même sur le ticket de caisse la charge CO 2 que contient votre chariot !

Il est totalement incompréhensible que nos élus aient raté le train à ce point. Le résultat, c'est que nous allons maintenant vivre une jungle de labels et étiquettes CO 2 , où chacun affichera ce qu'il aura envie de montrer. Notre étiquette aurait permis d'appliquer les mêmes règles à tous. Une étiquette normalisée indiquant la consommation énergétique des appareils électroménagers a pu être mise en place sans problème, idem pour les voitures. Pourquoi n'a-t-on pas réussi à le faire pour le CO 2 dans l'alimentation? Peut-être manquons-nous un peu d'audace...!


RC des centrales nucléaires

Les centrales nucléaires suisses ont une RC qui ne couvre que 1,8 milliards de dégâts, alors que la protection civile suisse a estimé les dommages liés à un accident nucléaire jusqu'à plus de 4000 milliards de francs. Lorsque vous achetez une vignette pour votre vélo, l'assurance se monte à 2 millions de francs. Donc, la couverture RC d'une centrale nucléaire représente l'équivalent des RC de 900 vélos!

Un collectif a décidé de réunir 900 vélos sur la place du Palais fédéral, à Berne, le 11 septembre à 17h30 , afin de faire prendre conscience aux citoyens suisses de ce scandaleux soutien de l'Etat à l'énergie nucléaire. Nous vous encourageons à participer à cette action et à nous rejoindre sur la Place fédérale avec votre vélo. Pour plus d'informations: www.vignettenpflicht.ch

Le saviez-vous?

La fabrication de papier recyclé requiert 100 fois moins d'eau, 20 fois moins d'arbres et 3 fois moins d'énergie que celle du papier blanc.

© Ecologie libérale Août 2008