penser le monde autrement
et agir de manière responsable

Mouvement du centre-droite pour une politique de l'environnement responsable
Plan du site

Ajouter notre site à vos favoris :

NEWSLETTER N° 23 - Février 2011

Sommaire

1 - Energissima
2 - Initiative climat : état des lieux
3 - Câbles Wikileaks : comment imposer les OGM en Europe ?
4 - Petite contine



Version imprimable et version PDF des 4 articles - fichier PDF - 140 Ko

Energissima

Le Salon Suisse des énergies renouvelables et des technologies nouvelles se tiendra du 13 au 16 avril 2011 à Forum Fribourg. Depuis 2007, Energissima s’est imposé comme l’évènement de référence en Suisse et demeure le seul salon consacré aux énergies renouvelables.
Nous attirons votre attention sur les forums organisés par Energissima-EcoHome-Greentech. N'hésitez pas à vous inscrire:

http://www.energissima.ch/conferences/forums-thematiques.html



Initiative climat : état des lieux

L'initiative Climat a été lancée en 2007 et demande une réduction d’au moins 30%, par rapport à 1990, des émissions de gaz à effet de serre en Suisse jusqu’à l’année 2020. Soutenue par Ecologie libérale, cette initiative a été déposée le 29 février 2008: en un peu plus de cinq mois seulement, quelques 120'000 signatures ont été réunies en faveur de «l'Initiative populaire fédérale pour un climat sain».

L'année 2010 a été une année charnière pour l'initiative climat, puisqu'elle a été traitée aux chambres fédérales. Celles-ci n'ont malheureusement pas saisi cette occasion pour l'accepter, ni même pour lui opposer un contre-projet crédible. En effet, lors de la session d'été 2010, le Conseil national n'a que très peu amélioré les objectifs du projet insuffisant du Conseil fédéral et a même affaibli les mesures permettant d'atteindre les objectifs qu'il avait lui-même fixé.

Début 2011, le Conseil des Etats a encore empiré la situation. La loi sur le CO2 finalement adoptée par la commission du Conseil des Etats représente, dans les faits, une réduction de 10% dans le pays. La commission donne ainsi un signe extrêmement négatif à l’économie suisse.

Dans cette situation, il est clair que l'initiative ne sera pas retirée. La votation est attendue pour 2013 environ, et Ecologie libérale s'engagera pour soutenir ce projet important pour la défense de notre climat.

Plus d'informations sous www.oui-initiativeclimat.ch.



Câbles Wikileaks : comment imposer les OGM en Europe ?

Communiqué de presse de StopOGM du 24 décembre 2010.

Trois câbles récemment publiés par le Wikileaks éclaire la manière dont l’industrie agroalimentaire américaine, Monsanto en tête, utilise les réseaux diplomatiques des Etats-Unis pour tenter d’imposer les OGM en Europe et ailleurs dans le monde. Entre stratégie à long terme, liste de possibles représailles économiques et pressions diplomatiques, la lecture des documents montre que malgré l’opposition des populations visées, les grandes firmes utilisent le pouvoir au plus haut niveau pour tenter d’imposer leur agenda.

Les trois câbles portent les numéros 07PARIS4723, 09MADRID482 et 09VATICAN119 (liens ci-dessous). Ils ont été envoyés au Département d’Etat par les ambassades de Paris, Madrid et du Vatican en décembre 2007, mai et novembre 2009. La plupart des informations font suite à la décision de la Commission Européenne de revoir l’autorisation de cultiver le Maïs BT MON-810 délivrée à la fin des années 1990, seule plante transgénique autorisée dans l’Union jusqu’à récemment.

Dans le câble datant de 1997, l’ambassade de Paris propose au gouvernement américain de dresser une liste de représailles possibles à l’encontre de la France et plus généralement des pays de l’Union Européenne qui choisirait de ne pas emprunter la voie pro-biotechnologie ; mesures qui devraient « faire comprendre que la voie actuelle à un coût réel pour les intérêts de l’Europe. » Les représailles devraient, de l’avis de l’ambassade, être ciblées « sur les pires coupables » tout en étant large pour montrer « que la responsabilité est collective. »

Le câble de l’ambassade Madrid met le doigt sur le danger que représente pour Monsanto la fronde contre le maïs MON-810 en Espagne (en particulier au sein des Parlements régionaux) avec la crainte que « si l’Espagne tombe, le reste de l’Europe suivra. » L’Espagne n’est pas ciblée pour rien, elle produit en effet aujourd’hui près de 75% du MON-810 en Europe. Le câble termine par une demande de la part d’un ministre espagnol et de Monsanto pour que le gouvernement américain soutienne un plan d’action en faveur des biotechnologies en Espagne et fasse pression sur Bruxelles.

Le dernier câble serait presque anecdotique s’il ne montrait pas la manière pernicieuse dont l’industrie agroalimentaire entend imposer sa manière de voir. L’ambassade américaine au Vatican entend intensifier son lobbying auprès de l’église pour « encourager les dignitaires religieux à reconsidérer leur point de vue critique » en insistant sur le fait que les OGM permettront de diminuer les problèmes de la faim dans le monde.

L'utilisation perverse de cet argument par les lobbies pro-OGM est hautement critiquable puisque le 80% des sous-alimentés sont des personnes qui sont censés produire la nourriture ! Il est reconnu et admis que les causes de la faim sont structurelles : la cause du problème n'est pas le manque de nourriture mais le fait que de vastes segments de la population mondiale n'ont pas accès à la nourriture disponible, en raison entre autres de la pauvreté.

Si nous désirons en finir avec la faim, les gouvernements doivent promouvoir des méthodes agroécologiques et les agricultures locales. L'agriculture industrielle a été inventée par l'industrie (presque une lapalissade) pour permettre l'approvisionnement à bas-coût. Elle génère une dette économique, environnementale et sociale qui rendent possible des profits industriels à court termes, mais à quand la facture et qui la paiera ? La culture industrielle de clones GM et brevetés ne fera qu'accroître le problème.

De l’avis de StopOGM, les câbles de Wikileaks sur les OGM montrent de manière crue les méthodes qu’emploient les grandes industries agroalimentaires, avec l’aide du gouvernement américain, pour imposer des produits biotechnologiques à des populations qui n’en veulent pas. StopOGM dénoncent depuis longtemps ces méthodes partiellement connues et espère que la population continuera à s’opposer aux OGM, malgré les pressions.

Liens :

http://www.wikileaks.ch/cable/2007/12/07PARIS4723.html

http://www.wikileaks.ch/cable/2009/05/09MADRID482.html

http://www.wikileaks.ch/cable/2009/11/09VATICAN119.html

http://www.stopogm.ch/



Petite contine

L'Arche de Noé des temps modernes

En 2010 après Jésus-Christ, Dieu rend visite à Noé et lui dit :

- Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée.

Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j'envoie la pluie durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!! 

Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu'une ébauche de construction navale.

- Mais, Noé, tu n'as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir ! 

- Pardonne-moi, Tout Puissant, j'ai fait tout mon possible mais les temps ont changé :

J'ai essayé de bâtir l'arche mais il faut un permis de construire et l'inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d'alarme anti-incendie.

Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l'échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue leur vue. J'ai dû recourir à un conciliateur pour arriver à un accord.

L'Urbaniste m'a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l'arche jusqu'à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu'à nous. Ils ont refusé de me croire. 

La coupe du bois de construction navale s'est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l'Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n'avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l'environnement, et que cela détruisait l'habitat de plusieurs espèces animales. J'ai pourtant expliqué qu'il s'agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n'y a fait.

J'avais à peine commencé à rassembler les couples d'animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës. 

Ensuite, l'agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l'impact sur l'environnement de ce fameux déluge. 

Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles.

Je les avais embauchés car les Syndicats m'avaient interdit d'employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués.

Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m'assigner devant les tribunaux pour "tentative de franchissement de frontière en possession d'espèces protégées ou reconnues comme dangereuses". 

Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j'ai manqué de persévérance et j'ai abandonné ce projet.

Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a lui. 

- Mais tu renonces à détruire le monde ? demanda Noé. 

- Inutile, répondit Dieu, l'administration s'en charge..!

Source: inconnue





© Ecologie libérale – Février 2011

Pour vous abonner à la Newsletter – Cliquez ICI
Pour vous désabonner – Cliquez ICI

Vous désirez faire un commentaire - Cliquez ICI


 

Je m'abonne à la newsletter
Je souhaite faire un commentaire
 
     
Présentation
Elections
Positions
Propositions
Newsletter
Dossiers
Presse
Agenda
Bibliographie
Adhérer
Contact
Liens utiles
Sacs cabas
Espace membres